Survoler mon entreprise en drone : les règles à connaître

» Conseils vidéos entreprise » Vidéo présentation d'entreprise » Survoler mon entreprise en drone : les règles à connaître

L’utilisation d’un drone pour réaliser des vidéos d’entreprise est une démarche de plus en plus courante. Pour filmer votre entreprise en drone, vous devez respecter certaines règles. Avant de pouvoir se lancer dans la phase de tournage, il y a certains points à vérifier.

Dans cet article nous vous listons les règles à connaitre pour survoler votre entreprise en drone.

entreprise-drone-regles

Pourquoi filmer votre vidéo avec un drone ?

Pour commencer, voyons un peu quels sont les raisons d’utiliser un drone pour vos vidéos d’entreprise. Si cela devient fréquent d’avoir des plans en drone dans les productions audiovisuelles, quels sont les avantages ?

De notre point de vue, il y a 5 grands points positifs à filmer des plans avec un drone.

  1. Points de vue impressionnants : vous sortez des sentiers battus, grâce à une vue en hauteur cela vous permet de mettre en valeur votre entreprise.
  2. Plans créatifs : l’utilisation d’un drone vous offre des angles de vue et des possibilités nouvelles pour vos plans. Des scènes qui auraient été impossibles au sol pour un caméraman (zones étroites, suivi des acteurs)
  3. Facilité d’utilisation : la prise en main du drone est rapide et permet facilement d’avoir de nouveaux types de plan
  4. Gain de temps et d’argent : comparé à des tournages par hélicoptères, les budgets sont nettement moindres et les prises de vue sont plus rapidement tournées.
  5. Tournage plus écologique : pour ce type de prise de vue vous respectez plus l’environnement car le drone ne produit pas directement de CO2

La législation pour filmer votre vidéo d’entreprise avec drone

Avec le nombre croissant d’utilisateurs de drone, l’État français a du réguler les usages de ces appareils et mettre en place une législation spécifique. Aujourd’hui, pour piloter un drone dans un cadre professionnel plusieurs formalités sont nécessaires. A noter que ces mesures ne s’appliquent pas lorsque vous êtes sur votre propriété et qu’il n’y a pas d’autres habitations autour.

Voyons ensemble ces règles pour filmer votre vidéo d’entreprise avec un drone.

  • Votre prestataire ou vous-même doit avoir un diplôme de télépilote. Vous devrez débourser environ 3000€ pour accéder à ce grade.
  • Vous devez utiliser un drone homologué.
  • Selon votre zone de vol en France des restrictions peuvent être effectives. Nous développerons ce point en détail dans la partie suivante de cet article.
  • La hauteur maximum de vol ne devra jamais dépasser les 150 mètres. Selon les zones cela peut varier.
  • Le pilotage de ces engins ne devra se faire que de jour.
  • Enfin, sauf cas contraire, votre drone doit toujours à portée de vue du télépilote.

Si vous recourez à un prestataire extérieur, vérifiez bien qu’il est titulaire du diplôme de télépilote.

entreprise-drone-regles

Les différentes règles selon les zones de vol

Il existe de nombreux cas selon les zones survolées avec votre drone. Nous en avons dénombré 8 en tout. Nous vous détaillons ci-dessous les règles à respecter selon ces cas.

Zone de vol 1 : zone non peuplée, avec vue directe sur drone

Ce premier cas est le plus basique et donc le plus facile à respecter. Ici pas de villes aux alentours ni de public. Le télépilote doit avoir une vue constante sur l’engin et respecter une hauteur de 150m maximum.

Récapitulatif des règles à respecter :

  • Vol avec vue directe sur le drone
  • Altitude maximum : 150 m
  • Distance maximum : 200 m
  • Poids maximum : 25 kg

Zone de vol 2 : zone non peuplée, sans vue sur drone

Dans ce deuxième cas, vous êtes toujours dans une zone sans agglomération mais vous n’avez plus de vue directe sur le drone. Dans ces cas-là le drone ne devra pas dépasser une hauteur maximale de 50m, à une distance maximale d’1 km.

Récapitulatif des règles à respecter :

  • Vol sans vue directe sur le drone
  • Altitude maximum : 50 m
  • Distance maximum : 1 km
  • Poids maximum : 25 kg

Zone de vol 3 : zone peuplée, agglomération

Ce troisième cas est celui auquel vous serez le plus souvent confronté. Pour votre tournage, vous avez besoin de tourner des plans en agglomération. Ce type de vidéo d’entreprise en drone a des règles bien spécifiques. Vous serez dans l’obligation d’avoir une vue directe sur le drone, de voler à 150 m de haut maximum et 100 m de distance. Au-delà de ces pré-requis, une déclaration doit être déposée à la préfecture, et selon votre tournage, celle-ci doit être couplée d’une autorisation municipale.

Récapitulatif des règles à respecter :

  • Vol avec vue directe sur le drone
  • Altitude maximum : 150 m
  • Distance maximum : 100 m
  • Poids maximum : 8 kg

Déclaration préfectorale

Comme nous le disions ci-dessus, lorsque vous souhaitez survoler une agglomération ou un rassemblement de personnes avec votre drone, une déclaration doit être déposée en préfecture.

  • Déclaration à déposer minimum 5 jours ouvrables avant le tournage
  • La déclaration peut être pour 7 jours consécutifs maximum
  • La préfecture n’émet pas d’autorisation spécifique mais peut émettre un refus ou des contraintes à votre demande (par exemple s’il y a une manifestation)

Arrêté municipal

En complément de la déclaration préfectorale, vous aurez peut-être besoin d’un arrêté municipal. C’est le cas lorsque le décollage doit se faire à partir d’un lieu public et qu’une zone dédiée de sécurisation doit être mise en place. Attention car les délais de réponse peuvent aller d’une semaine à un mois. Prenez-vous y bien à l’avance !

entreprise-drone-regles

Zone de vol 4 : site Séveso

Dans le cas ou votre tournage a lieu sur un site Séveso, pensez à prendre contact rapidement avec le responsable sécurité du site. Vous aurez peut-être à faire une déclaration préalable à la DREAL.

Zone de vol 5 : parcs nationaux et régionaux

Pour effectuer des tournages dans des parcs, là aussi des règlementations spécifiques peuvent être en vigueur. Saison de chasse, abattage d’arbre, respect de la faune, beaucoup de facteurs peuvent jouer ! Pensez bien à prendre contact avec le responsable du parc avant de vous lancer.

Zone de vol 6 : aéroports

Pour tourner dans les zones autour des aéroports, vous aurez également à faire des démarches spécifiques. Par principe, le survol de ces zones ne doit pas dépasser 50m de hauteur. Pour avoir les autorisations nécessaires, vous devrez soumettre un protocole d’accord. Celui-ci comprend des informations détaillées sur les horaires de vol, la trajectoire et la hauteur. Ce type de demande peut prendre entre 48h et une semaine.

Zone de vol 7 : terrains militaires

Autre zone critique à survoler avec un drone : les terrains militaires. Ici aussi un protocole spécifique est nécessaire pour que le survol puisse se faire. Vous y retrouverez le même type d’information que pour les zones autour des aéroports.

Zone de vol 8 : survol de lieux sensibles

Enfin, il existe des zones dites interdites de survol pour tout type d’objet volant. Ce sont souvent des endroits tels que les centrales nucléaires. Pour réussir à filmer dans ce type de lieux, vous devrez demander une dérogation auprès de l’armée de l’air. Comptez un délai d’une quinzaine de jours pour avoir votre autorisation.

entreprise-drone-regles

Rushmix, votre prestataire pour vos vidéos d’entreprise avec drone

Vous l’aurez compris, réaliser un tournage en drone pour votre entreprise nécessite de respecter des règles . Il faut anticiper la quantité plus ou moins importante des démarches administratives. Pour vous assurez que votre tournage se réalise comme vous le souhaitez, nous vous conseillons de recourir aux services de notre entreprise Rushmix. En effet, cela vous évite l’achat d’un drone ainsi que de passer le diplôme de télépilote.

Notre société est spécialisée dans les solutions audiovisuelles et nous tournons très régulièrement des vidéos avec drone. Nos caméramans sont tous diplômés et disposent de drones homologués.

Pour répondre aux besoins grandissant des entreprises, nous avons mis en place la formule cameraman. Celle-ci comprend :

  • un suivi de votre projet par l’un de nos conseillers
  • la gestion des autorisations de vol auprès de la préfecture, et de la mairie dans le cas échéant
  • le tournage de votre vidéo par l’un de nos caméramans
  • ainsi que le montage par un monteur professionnel

Le tout à partir de 690€ HT !

Démarrer mon projet vidéo avec drone

  icône linkedin     

À très bientôt sur Rushmix Business !

Equipe Rushmix

Nous sommes une équipe passionnée par le montage vidéo, l'entrepreneuriat, et les technologies qui y sont liées. A travers ce blog nous souhaitons partager nos coups de cœurs, quelques actualités et nos astuces pour réussir vos vidéos !
Partager cet article :
Découvrez les autres articles de la catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *